Mostrando entradas con la etiqueta Mussette. Mostrar todas las entradas
Mostrando entradas con la etiqueta Mussette. Mostrar todas las entradas

27.11.12

L'Opera Restaurant


Présentation du restaurant de l'Opéra Garnier. Ouvert en 2011 dans la descente à couvert qui accueillait historiquement les abonnés qui arrivaient en calèches.

Une architecture appellée "phantom" par son designer Odile Decq.
Une carte signée par le chef deux étoiles Christophe Aribert et exécutée par le Chef Yann Tanneau.
Un restaurant ouvert tous les jours et tard, les midis comme les soirs, avant ou après les spectacles.


10.6.12

Richard Galliano y Wynton Marsalis

Excepcional!

Flambée Montalbanaise - Gus Viseur
Jazz in Marciac, 2008


La Vie En Rose - Edith Piaf  y Louiguy Les
Jazz in Marciac, 2008


Richard Galliano/Winton Marsalis - Billie Holiday meets Edith Piaf

Richard Galliano: accordeon
Wynton Marsalis: trompette
Walter Blanding: saxophone
Dan Nimmer: piano Carlos
Henriquez: contrebass
Ali Jackson: batteruie

1. La Foule
2. L'Hymme a L'Amour
3. Sailboat in the Moonlight
4. L'Homme a la Moto
5. Padam
6. Strange Fruit
7. La Vie E Rose

12.6.10

Yvette Guilbert (1867 - 1944)



Yvette Guilbert Greeting the Audience - 1894
Oil over reproduction on photographic paper - 48 x 28 cm - Musee Toulouse-Lautrec, Albi

Yvette Guilbert (Emma Laure Esther Guilbert) fue una cantante francesa nacida en París el 20 de enero de 1867 y fallecida en Aix-en-Provence el 4 de febrero de 1944.

Es uno de los símbolos de la Belle Époque. Alcanzó grandes éxitos como cantante de variedades y fue inmortalizada en varias ocasiones por el pintor Toulouse-Lautrec, como antes había hecho con Jane Avril y La Goulue. Había debutado en el Teatro de Variete en 1888, cantnado luego en el Club Eldorado para arribar al célebre Moulin Rouge en 1890.

Su estilo era particular, vestida de amarillo con guantes negros, se movía poco, solo sus brazos y entonaba canciones de amor y pobreza trágicas y audaces con una voz virginal. Entre 1895 y 1897 hizo giras por Estados Unidos, Alemania e Inglaterra. Durante la era del cine mudo apareció en films. En sus últimos años se dedicó a escribir y en 1932 fue merecedora de la Legión de honor como Embajadora de la canción francesa.

Está enterrada en el cementerio de Père Lachaise en Paris.

Yvette Guilbert Taking a Curtain Call - 1894
oil on photographic enlargement of a lithograph 48x25cm - Musee Toulouse-Lautrec

Esther Guilbert - Toulouse-Lautrec - Copyright: Musée Toulouse-Lautrec, Albi, France - Henri de Toulouse-Lautrec: Yvette Guilbert, 1895, ceramic, 51 x 28 cm

Yvette Guilbert , 1884

Yvette Guilbert - Sa vie ses chansons

Paroles et musiques - 56 pages illustrées de dessins d'époque à la plume qui forment de savoureuses caricatures - Couverture quadri, intérieur noir sur papier ivoire


Contenu :

Je suis Pocharde - Le mollet de Rose - Héloïse et Abélard - Ces bonnes grosses dames - Le Fiacre - Les Trottins - Le Cab - L'Hôtel du n° 3 - Le Bain du modèle - Très bien - Les 4 - Z - étudiants - Jour de sortie - Maîtresse d'acteur - On dirait que c'est toi ! - Partie carrée - Le Moulin-Rouge - J'ensuis pas sûre ! - Family-House - Ces bonnes grosses dames - Vive la liberté ! Les ingénues.

6.6.10

Aimé Barelli : Quel temps fait-il à Paris ? (1953)




Quel temps fait-il à Paris ? par Aimé Barelli et son Orchestre. 1953.
Musique d'Alain Romans.

Aimé Barelli fut un grand musicien de jazz français. Il commence sa carrière comme trompettiste, à 16 ans, au Palais de la Méditerranée de Nice, puis à l'orchestre du Palm Beach de Cannes. Plus tard, le succès venant, il dirigera son propre orchestre. Il fut le mari de la chanteuse Lucienne Delyle.

Les visiteurs de cette page qui ont une très bonne mémoire, et qui aiment le cinéma, auront peut-être reconnu un extrait de la musique du film "Les Vacances de Monsieur Hulot" de Jacques Tati. C'est le même compositeur, Alain Romans, qui fera aussi la musique du film "Mon Oncle". On reconnaît facilement un air de famille dans son style de jazz.

Les photos de la vidéo qui accompagnent "Quel temps fait-il à Paris ? " ne proviennent pas du film de Tati. Juste des scènes évocatrices de la vie quotidienne, prises dans les rues de Paris en 1953... ou aux alentours.