29.12.11

MATISSE. PAIRES ET SÉRIES - LE CENTRE POMPIDOU


Henri Matisse : Le Rêve, Hôtel Régina, 1940 - (La Dormeuse) Collection particulière

Henri Matisse : Blouse roumaine, 1940 - Don de l’artiste en 1953,
Musée national d’art moderne, Centre Pompidou - © Succession Henri Matisse, 2011


DU 7 MARS AU 18 JUIN 2012, « MATISSE. PAIRES ET SÉRIES ».


À travers une sélection exceptionnelle de chefs-d’oeuvre de Matisse, provenant des plus prestigieuses collections publiques et privées dans le monde, l’exposition éclaire un aspect singulier de son art : l’exploration répétitive d’un même sujet, d’un même motif, qui permet à l’artiste d’explorer la peinture elle-même.

L’exposition montre que, par paires ou par séries, ces ricochets formels à travers des variations de cadre, de dessin, de touche, de couleurs, constituent l’un des traits récurrents du travail de Matisse. L’exposition rassemble soixante peintures, dont quatre grands papiers gouachés découpés, ainsi qu’une trentaine de dessins, parfois réunis et confrontés pour la première fois depuis l’époque de leur création. Elle traverse tout le parcours artistique de Matisse, de 1899 à 1952. De la méthode pointilliste à laquelle il s’essaye à l’été 1904 (Luxe, Calme et Volupté, dont les deux versions se trouvent exceptionnellement réunies à l’occasion de cette exposition) aux ambitieux papiers découpés des années 1950 (la célèbre série Nu bleu de 1952) en passant par l’ensemble de dessins de Thèmes et variations qui constitue un aboutissement conceptuel du procédé, les grandes périodes du peintre sont représentées dans un parcours chronologique. L’exposition apporte un nouvel éclairage grâce à l’analyse de la genèse de chaque oeuvre, à travers des recherches historiques, critiques et techniques... Face à ces couples et à ces digressions, c’est tout l’oeuvre de Matisse qu’il est ainsi permis de saisir, avec ses ruptures, ses revirements, ses conquêtes. L’exposition invite le visiteur à comprendre combien l’oeuvre d’Henri Matisse a contribué à engendrer et à nourrir la peinture moderne, interrogeant sans cesse la question de la représentation, du réalisme, du rapport entre le dessin et la couleur, entre la surface et le volume, entre l’intériorité et l’extériorité. Étudiant de nouvelles solutions formelles, remettant en cause chacune de ses avancées plastiques, Matisse fut un penseur profond de la forme.

L’exposition sera ensuite présentée à Copenhague, au Statens Museum for Kunst, du 14 juillet au 28 octobre 2012, et au Metropolitan Museum of Art, à New York, du 4 décembre 2012 au 17 mars 2013.

Un catalogue Matisse. Paires et séries est publié par les Éditions du Centre Pompidou, sous la direction de Cécile Debray, commissaire de l’exposition et conservateur au Musée national d’art moderne.

Cécile Debray
conservateur

Centre Pompidou
75191 Paris cedex 04
téléphone 00 33 (0)1 44 78 12 33
métro Hôtel de Ville, Rambuteau